« Portraits de Lyon » fête son anniversaire en vous offrant des podcasts

Deux ans après son inauguration, le 4 décembre 2019, Gadagne vous propose de revisiter de façon originale l’exposition Portraits de Lyon. Une expérience sonore qui illustre l’histoire de Lyon à travers ses lieux et ses personnages historiques témoins.

Quoi de mieux que d’arpenter la ville pour mieux la connaitre ? Laissez-vous guider à travers les rues de Lyon, acceptez de vous y perdre, de regarder, de questionner… Suivez Marcus, Johan, Gabrielle, Jeanne-Marie, Louise et Saïd pour découvrir ses lieux et ses histoires.

Lyon au temps de Marcus (2ème siècle après J-C)

Plongez avec Marcus dans le Lyon de l’Antiquité au 2ème siècle après J-C. Découvrez le passé romain de la capitale des Gaules, lorsque Lyon s’appelait Lugdunum et n’était qu’une colonie romaine.

Arpentez les rues de la cité aux côtés de ce citoyen romain vivant à Lugdunum en l’an 197. Marcus est un homme sage, il a 60 ans. Il est bien installé à Lugdunum. Riche armateur, il possède des bateaux, des entrepôts et une grande et belle villa. Le destin lui est plutôt favorable. Pour cette raison, Marcus voue une infaillible admiration et reconnaissance à Rome et ses empereurs !

Lyon au temps de Johan (14ème siècle)

Partez en immersion dans le Lyon du Moyen-Âge avec Johan. Attention, il va falloir hâter le pas et suivre le rythme de ce jeune homme plein d’énergie.

Originaire de Savoie, Johan arrive à Lyon en 1387. C’est alors une ville en plein développement. On y construit des ponts, des châteaux et des églises. Mais il y a un chantier qui intéresse tout particulièrement notre ami, celui de la cathédrale Saint-Jean. Et pour cause, il est tailleur de pierre. Agé de 20 ans, il n’en est pas moins ambitieux et déterminé. Grâce à sa rencontre avec Jacques de Beaujeu, architecte sur ce grand chantier, il réussit à se faire embaucher et participe à cette extraordinaire aventure.

Lyon au temps de Gabrielle (16ème siècle)

Revivez le faste du Lyon de la Renaissance avec Gabrielle. Cette jeune Italienne de 16 ans arrive à Lyon en 1536. Elle est issue d’une riche famille de Florence qui la confie à son oncle: un marchand installé depuis plusieurs années à Lyon.

A cette époque, la communauté italienne est très présente à Lyon. Ses membres sont, pour la plupart, des marchands, attirés ici par la tenue de quatre grandes foires annuelles.

Arrivée de Florence, où les artistes transforment chaque jour la ville par leurs réalisations architecturales et artistiques, elle trouve Lyon très décevante de prime abord. Une ville sombre avec des airs de cité du Moyen-Âge.

Lyon au temps de Jeanne-Marie (19ème siècle)

Pour vous imprégner de Lyon sous l’Empire, laissez-vous guider par Jeanne-Marie. Cheffe d’atelier à l’époque des canuts, elle vous fera découvrir les lieux emblématiques de la Croix-Rousse, place forte de la soie à Lyon. Soutenue par les rois de France puis par Napoléon, l’industrie de la soie a permis à la ville de s’enrichir.

Jeanne Marie est une battante. Née en 1780, elle a connu la Révolution française, puis le siège de la ville de Lyon. Ces événements ont causé du tort à l’industrie de la soie, dans laquelle travaillait déjà sa famille. Jeanne-Marie emploie des compagnons et des apprentis. Elle se bat pour leurs droits. En tant que cheffe d’atelier, c’est elle qui discute les prix avec les marchands.

Lyon au temps de Louise (fin du 19ème siècle)

Découvrez le Lyon tourné vers la modernité de la fin du 19ème siècle avec Louise. La lavandière est née à Lyon. Ses parents, eux, arrivaient tout juste du Limousin pour chercher du travail, l’année de la grande inondation. C’est peut-être pour cela que Louise aime tant la rivière et les bateaux. D’ailleurs, elle y travaille !

Elle adore discuter avec les autres lavandières. Elles se racontent tous les potins de Lyon. Louise, adore sa ville, surtout la Presqu’île où elle habite. Elle aime se perdre dans ses rues, se promener au bord de l’eau. Louise voit que sa ville change chaque jour, c'est à cause du préfet Vaïsse. Il a décidé de lancer de grands travaux sur la Presqu'île.

Son quartier et la rue Grolée où elle habite sont en train de se transformer et elle va sûrement être obligée de déménager. Mais où ? Rendre la ville de Lyon moderne oui, mais à quel prix ?

Lyon au temps de Saïd (20e siècle)

Lyon sous Louis Pradel, c’était comment ? Découvrez une partie de la réponse en compagnie de Saïd. Elément marquant de son époque, le Quartier de la Part-Dieu. On y construit la modernité : un centre à la fois commercial, administratif et culturel. Et, comble du moderne, ce quartier s’équipera même un peu plus tard, au début des années 80, d’une gare TGV !

Saïd, qui exerce en tant qu’ouvrier-coffreur, connaît très bien le quartier car il a contribué à plusieurs de ses constructions. Il a été subjugué par l’immensité du chantier, et émerveillé par l’allure futuriste de ce nouveau centre-ville. En grand optimiste, Saïd croit aux vertus du progrès.

Suggestions