Intérieur d’un atelier de Canut

Intérieur d’un atelier de Canut, N° Inv. 97.3

Un atelier de tissage… dans le Vieux Lyon !

 

Cette huile sur carton attribuée au peintre lyonnais Balthazar Alexis (1786-1872) évoque le tissage de la soie à Lyon au 19e siècle. Cependant, cet atelier ne se situe pas dans le quartier de la Croix-Rousse comme on pourrait le croire mais bien dans celui du vieux Lyon. En effet, une inscription notée au dos du tableau précise : Intérieur d'un atelier de la montée des Épies. Cette montée se situe dans le quartier Saint-Georges où se trouvent de nombreux ateliers au 19e siècle. Le quartier de la Presqu’île, autour de l’Hôtel-Dieu, abritent aussi un grand nombre d’ateliers.

Les tisseurs migrent progressivement vers la Croix-Rousse au début du 19e siècle. Vendus à la Révolution, les terrains de la douzaine de couvents implantés sur la « colline qui travaille » abritent désormais des immeubles-ateliers. Dans ces maisons à hautes fenêtres, les ouvriers en soie, appelés canuts, installent à la fois leur métier à tisser et leur logis. Entre 1824 à 1833 le plateau de la Croix-Rousse passe ainsi de 2 185 à 6 627 à métiers à tisser.


Pour en savoir + : une analyse complète de cette peinture est proposée par le site l'Histoire par l'image

Suggestions