Lyon, centre du monde

L'exposition internationale urbaine de 1914

Exposition du 21 novembre 2013 au 27 avril 2014

 

Lyon, centre du monde ! revient sur l’Exposition internationale urbaine de 1914. L’Exposition s’étend sur la surface impressionnante de près de 75 ha ! Elle a une vraie vocation internationale avec 27 000 m2 dédiés aux pavillons des Nations. Plus de 17 000 entreprises y présentent leurs produits et leurs innovations. Lyon met alors en avant son projet d’une cité moderne et originale, qui répond aux besoins nouveaux, aux concepts d’hygiène et au nécessaire progrès social.

Le projet est porté par quatre hommes, Édouard Herriot, Sénateur-Maire de Lyon, futur Président du Conseil et Ministre, Tony Garnier, Jules Courmont et Louis Pradel, Vice-président de la Chambre de commerce.

Lyon, centre du monde en 1914 ! 

L'exposition temporaire des musées Gadagne explique les objectifs et les ambitions, l’organisation, le financement et les modèles de l’Exposition internationale urbaine. Elle en appréhende le caractère international et politique. Une place particulière est réservée à l’architecture et aux projets de Tony Garnier ainsi qu’à l’accueil réservé, autant dans la presse que par le public, à cette Exposition située dans un quartier alors peu fréquenté.

Les événements ponctuant le programme de l’Exposition dès l’inauguration et surtout lors de la visite officielle du Président Poincaré seront présentés, jusqu’à la déclaration de la guerre le 3 août 1914 et le départ des nations ennemies.

Le parcours

Bienvenue à l’Exposition internationale urbaine de Lyon !

  • Les grands hommes de l’exposition en 1914
  • Les modèles, 
  • La genèse de l’exposition 
  • Les industries à la Mouche
  • Roses, fleurs, fruits, légumes : le pavillon et le jardin de l’horticulture 
  • Le village alpin : entre tradition et modernité
  • Les Nations à la Mouche 
  • L’exposition Coloniale
  • Salon des Industries parisiennes
  • Les enjeux hygiénistes et de santé publique
  • Les enjeux de l’enseignement à l’Exposition internationale
  • La Presse et l’Exposition
  • Les Beaux-Arts et le Patrimoine
  • Et la guerre éclata …
  • La Boutique de Souvenirs

Le parcours enfant

Guidés par Tony, les enfants sont invités à regarder, jouer, expérimenter et comprendre… à travers des dispositifs et des jeux spécialement conçus pour eux. Histoire de plonger au cœur de l’exposition internationale de la Cité moderne, en s’amusant !

5 jeux 

Pour les visiteurs qui parcourent l’exposition en famille, 5 jeux à faire en autonomie sont disséminés le long de l’exposition. Ils permettent d’expérimenter par les sens et d’acquérir des connaissances en s’amusant.

Complètement timbrés

À hauteur d’yeux d’enfants, une sélection de timbres publicitaires de l’exposition internationale urbaine de 1914, à regarder les yeux dans les yeux ! Puis les enfant créent leur timbre géant à l’aide de tampons réalisés à partir d’une sélection de divers éléments graphiques des timbres exposés. Chaque enfant emporte son timbre géant

Défi monde - Dès 6 ans

Le jeu se déroule en 2 parties :

  • Le planisphère : repositionner sur un planisphère de 1914 le plus grand nombre de pays et colonies présents à l’exposition internationale urbaine de 1914 en s’aidant de leur drapeau ou d’indices visuels. Trop facile ? Tentez la version défi à faire à 2, adulte versus enfant.
  • La carte de France : repositionner sur une carte de France les 6 villes présentes à l’exposition internationale urbaine en s’aidant d’indices visuel.

Tous à l’égout

Découvrez le principe de l’évacuation du tout à l’égout imaginé dans les années 1910 par Tony Garnier et Camille Chalumeau à travers un jeu de labyrinthe-puzzle. À l’aide de magnets « tuyaux », l’enfant doit relier la maison idéale de l’architecte Tony Garnier à l’usine d’évacuation des eaux usées idéale de l’ingénieur Camille Chalumeau. Mais que d’obstacles dans le sous-sol ! Trésors et découvertes au rendez-vous !

Bien charpentée

À partir de deux vues de la halle Tony Garnier et de calques, les visiteurs sont invités à découvrir et à « lire » précisément l’architecture et la décoration du bâtiment dans des « bulles » type BD.

La Marelle internationale

Une marelle géante vous attend dans la grande cour des musées Gadagne. À cloche-pied, revivez la folle journée du visiteur de l’époque. Poussez votre palet et découvrez les pavillons du monde. Attention à ne pas tomber dans le Rhône !

Autour de l'exposition

Lyon 1914 : Édouard Herriot, Tony Garnier et les arts

Visite guidée au musée des Beaux-Arts de Lyon en partenariat avec les musées Gadagne

Parcours à travers les collections de peintures et de sculptures du musée des Beaux-Arts pour approfondir le propos de l’exposition présentée à Gadagne et appréhender la section Beaux-Arts de l’exposition internationale de 1914, véritable manifeste de la modernité brutalement interrompu par la déclaration de guerre.

À cette occasion, une présentation exceptionnelle de dessins de l’architecte Tony Garnier a lieu dans la Salle des pastels du musée (salles des impressionnistes, deuxième étage).

Accrochage jusqu’au 18 mars

Dates : Mercredi 12 mars à 15h.
Durée : 1h30
Tarif : 3 € + entrée au musée des Beaux-Arts de Lyon.
Réservation : billetterie en ligne ou sur place au musée des Beaux-Arts de Lyon

Le catalogue de l'exposition

Lyon, centre du monde ! 28 auteurs, 336 pages, édité par Fage Editions, 35 euros.

Ouvrage de synthèse et richement illustré, le catalogue suit le parcours de l’exposition tout en lui apportant des regards et des analyses plus spécifiques. 

Il comprend une trentaine d’articles rédigés par des universitaires, des conservateurs mais aussi des historiens. Accessibles à tous, ils permettent aux lecteurs une compréhension agréable des enjeux européens de l’Exposition internationale urbaine de 1914.

Sont abordés l'histoire, l'architecture et l'urbanisme, la santé publique, l'enseignement, l'industrie (soierie, chimie, imprimerie, horticulture, automobile, cinéma...), le patrimoine, les beaux-arts et les arts décoratifs. Plusieurs chapitres sont consacrés aux nouveautés introduites alors, comme les théories hygiénistes dans la ville moderne de ce début du siècle.

Les spécialistes trouveront une synthèse de la période et pourront également se tourner vers la publication de la Rencontre de Gadagne dédiée, le 30 janvier 2014 aux sciences de gouvernement, inscrivant Lyon dans une perspective européenne. Rencontre placée sous la direction scientifique de Renaud Payre.

Suggestions