Roses, une histoire lyonnaise

Exposition du 22 mai au 30 août 2015

 

Commissariat général et scientifique de l’exposition

  • Pierrick Eberhard, grand reporter, écrivain spécialiste de la rose, 
  • Avec la coordination scientifique et technique de Emmanuelle Font-Bruyère, chargée des expositions et Anne Lasseur, responsable du service des collections à Gadagne.

Si la réputation de Lyon est établie pour la gastronomie et la soierie, son histoire avec la rose, fleur parmi les fleurs, est tout aussi singulière et passionnante !

 

Pas moins de 3000 roses sont créées à Lyon au 19e siècle : la ville connaît alors une véritable effervescence et la renommée des rosiéristes lyonnais devient mondiale.
La rose à Lyon, c’est une formidable histoire de familles et de passionnés qui ont créé et commercialisé ces roses dans le monde entier, une histoire notamment liée à l'Impératrice Joséphine qui fera don de sa collection de Malmaison à la Ville.

La rose est aussi source d’inspiration pour les Beaux-arts et pour les créateurs des textiles de soie lyonnais et une matière première pour l’industrie de la cosmétique et du parfum.

La Fédération mondiale des sociétés de roses a choisi Lyon pour son Congrès mondial, fin mai 2015, qui se tient une fois tous les trois ans. A cette occasion, le musée Gadagne, musée d’histoire de la ville de Lyon, présente une exposition sur la rose, une belle histoire lyonnaise. 

Un parcours spécifique pour les familles autour d’un conte illustré

Au cœur de l’exposition, les plus jeunes visiteurs (5-12 ans) découvriront Le voyage de Song, un conte spécialement écrit et illustré pour l’exposition. 
Song, le fils du jardinier du palais Impérial, va parcourir le monde à la recherche de la légendaire ville aux deux fleuves et aux trois collines. Trouvera-t-il la rose qu’il cherche pour conjurer le sort ? Réponse dans l’exposition !

Livret jeu enfant

Un livret jeu est distribué gratuitement à l’entrée de l’exposition pour les 7-12 ans.
Composé d’énigmes, il permet aux enfants de s’approprier le contenu de l'exposition et de jouer avec leurs connaissances.

Livret Supplément adultes 

Un livret Supplément est disponible gratuitement à l’entrée de l’exposition pour les adultes. 
Anecdotes, légendes et révélations prolongeront votre découverte de l’exposition et des roses !

Programmation

Programme de l'exposition - Roses, une histoire lyonnaise

 

La vie en rose !

Dans le cadre de cette exposition, un appel à contribution a été lancé.  

Vous possédez des photos de mariage dans une des roseraies du parc de la Tête d’or ? Les vôtres ? Celles d’amis ? De membres de votre famille ? Des photos d’hier ? Des photos d’aujourd’hui ? L’histoire de Lyon est votre histoire : vous pouvez apporter votre contribution !

Dans l’exposition temporaire Roses, une histoire lyonnaise, Gadagne dédie un espace aux photos de mariage réalisées dans les roseraies du parc de la Tête d’or.

Lieu emblématique de l’histoire de la rose à Lyon, le parc est le témoin de moments forts liés à cette histoire et à celle des Lyonnais.

Belle de Gadagne

 

Depuis le 24 juin 2015, Gadagne a l’honneur d’avoir une rose baptisée à leur nom avec pour marraine la violoncelliste Anne Gastinel et pour parrain le chocolatier Philippe Bernachon.

Dans le cadre de l'exposition Roses, une histoire lyonnaise, quatre rosiéristes historiques lyonnais, Meilland international, la Roseraie Laperrière, la Roseraie Ducher et les Roseraies Orard ont proposé au public des musées Gadagne de choisir la rose qui, pour lui, portera le mieux le nom "Belle de Gadagne". 

Parmi ces quatre roses inédites et pas encore commercialisées, le public des musées Gadagne a voté pour celle de la Roseraie Laperrière.

Belle de Gadagne ® est née sous le pinceau averti de Robert Laperrière durant l’été 2006. Elle a fleuri pour la première fois l’été suivant. Elle se trouvait avec des milliers d’autres semis, et puis, au fil des années elle a traversée toutes les phases d’observation et de sélection.

Ses caractères techniques répondent parfaitement aux critères de sélection et d’attente des amateurs de roses. Rosier de 120 à 150 cm de hauteur au feuillage vert clair brillant, elle présente une très bonne résistance aux maladies. Sa végétation très puissante porte fièrement des fleurs de 8 à 10 cm de diamètre avec 60 à 70 pétales. En bouton elle est d’un blanc crème et au fil de son épanouissement son cœur se colore d’un rose saumoné pour terminer avec des tons d’abricot clair. Elle est dotée d’un parfum fruité, très délicat.

Vous pourrez la découvrir dans les jardins suspendus des musées Gadagne et l’acheter dès l'automne 2016 pour fleurir vos balcons et jardins.

Comment nomme-t-on une rose?

La rose est la seule fleur à disposer d’un état-civil aussi étoffé. Cette coutume date du 18e siècle, quand les roses d’ornement ont commencé à se différencier des roses botaniques qui portaient des noms latins. 
Les noms donnés aux roses sont très variés. Ils témoignent de la fantaisie et de l’imagination du rosiériste, des goûts, et souvent, racontent des personnes ou des lieux.

 

Le baptême du 24 juin 2015

Retrouvez sur notre page Facebook l'album photo du baptême !