Welcome to the Puppetry Museum!

Le musée des arts de la marionnette fait peau neuve ! Quatre ans après avoir revu son parcours permanent, le « MAM évolue encore pour proposer un portrait vivant de la marionnette en résonance avec le présent de la création » souligne Xavier de La Selle, directeur du MAM. Une façon pour le musée d’offrir aux visiteurs un aperçu de la vitalité de la création contemporaine, et d’inviter les enfants et les adultes à un très beau voyage autour des secrets des arts de la marionnette.  

Plus de 300 marionnettes, décors, costumes et archives vous sont présentés. Vous découvrirez 110 nouveaux objets, tout au long de votre parcours, dans les 10 salles du MAM. Pour vous guider dans votre visite de près d’une heure, le parcours est construit autour de 4 grandes questions : Qu’est-ce que la marionnette ? D’où vient-elle ? ? À quoi sert-elle ? Comment se joue la marionnette ?

Un parcours travaillé pour vous faire prendre conscience du rôle culturel et social des marionnettes, depuis la nuit des temps et dans le monde entier. Pour mener à bien ce projet, le parcours du visiteur dans le musée se veut avant tout interactif. La visite est ainsi ponctuée d’espaces de jeux et d’expérimentations à l’intention des petits et des grands. Les tutoriels vidéos vous aident à mettre les objets en mouvement. Le castelet - élément de décor du théâtre de marionnette servant de cadre à l'espace scénique - vous invite à passer au jeu !

 

Qu'est-ce que la marionnette ?

Les salles 1 à 3

Les trois premières salles du musée vous dévoilent progressivement les éléments qui définissent la marionnette.

Dans la première salle, 48 marionnettes sont exposées : du Mali, d’Inde, d’Argentine, de Belgique, de Turquie ou encore du Cambodge. De différentes techniques et matériaux, traditionnelles ou contemporaines, ces marionnettes vous sont présentées suspendues, les unes à côté des autres. Pour en savoir plus sur l’une d’entre-elle, un dispositif interactif permet de mettre en lumière la marionnette de votre choix.

Le théâtre traditionnel de papier fait son entrée, et des œuvres de marionnettistes historiques de renom, vous sont présentés : tel que Louis Valdès ou bien des compagnies contemporaines comme le Teatro Gioco Vita, la compagnie Arketal ou encore la compagnie Arnica.

Pour aller plus loin dans l’immersion de cet art vivant, place à l’expérimentation ! Derrière le miroir, de nouveaux marionnettistes apparaissent en vidéo. Michel Laubu, François Lazaro et Camille Trouvé sont rejoints par Christophe Croës, Renaud Herbin et Gabriel Hermand-Priquet. Chacun-e de ces artistes découvre, avec vous, une marionnette et vous montrent comment ils arrivent à lui insuffler la vie. Écoutez-les, observez-les et expérimentez la manipulation à votre tour.

Après vous être éveillé, partez à la rencontre des spectacles et des réactions du public. Sur trois grandes toiles suspendues sont projetés des extraits de spectacles. Une référence directe aux suspensions des décors de castelets - théâtres de marionnette servant de cadre à l'espace scénique. Un jeu subtil avec des effets de transparence et des associations surprenantes est projeté sur cet ensemble de toiles.

 

D’où vient la marionnette ?

Les salles 4 et 5a

Le MAM vous invite ensuite à poser un regard sur la généalogie de la marionnette. Premières figurines, origines géographiques, grandes traditions, naissance au sein des croyances les plus anciennes, l’espace dit de la caverne incite à découvrir les prémices de la marionnette sur les cinq continents.

Depuis l’Amérique précolombienne, jusqu’à l’Inde, en passant par l’Egypte antique, l’Océanie, et l’Europe gallo-romaine, tous ces objets rares et anciens exposés, ces statuettes et autres figurines articulées, témoignent de l’ancienneté de cette pratique. Créer, manipuler des objets afin de dialoguer avec un public ou d’entrer en contact avec l’au-delà. Un questionnement sur nos origines, nos représentations du monde et nos facultés créatives.

L’un d’entre eux provient de l'île de Malekula dans l'archipel du Vanuatu. Il s’agit d’un bâton de danse aussi appelé "Temes Nevinbur" utilisé lors des cérémonies d'initiation.

Enfin, les origines de la marionnette ne font pas l’impasse sur le célèbre Guignol lyonnais de Laurent Mourget. Dans le nouveau parcours, il est mis en relation avec le guignol contemporain de la compagnie M.A. – théâtre Le Guignol de Lyon.

 

A QUOI SERT LA MARIONNETTE ?

Les salles 5b à 7

Rarement limités à un rôle de divertissement, les arts de la marionnette racontent le monde de multiples façons.

Un tour d’horizon en trois séquences vous offre un aperçu de cette diversité. Vous pourrez y découvrir, aux côtés des collections du musée, des marionnettes et des éléments de décors issus de spectacles contemporains.

Des univers artistiques, actualisés tous les 4 ans lors de la Virevolte du musée, afin de rester toujours au plus près de la création contemporaine.

Retrouvez aussi  dans la salle 5b, la dernière création de la Compagnie Papierthéâtre, Foyer, qui avec la sobriété de ces figures de papier interroge la thématique de l’exil et la profondeur du dilemme vécu par les personnes qui doivent un jour quitter leur pays.

Vous pourrez y voir le travail de l’association Djarama et leur spectacle Moi, monsieur, moi, créé en 2011, par la Sénégalaise Patricia Gomis et la Brésilienne Márcia De Castro.

Patricia Gomis, marionnettiste reconnue en Afrique, y raconte la difficulté de devenir femme au Sénégal.

Découvrez enfin le travail de la compagnie La Mu/ette, et son spectacle Les folles qui mêle la force onirique et sensible des objets- broderie et ombres- avec la ‘férocité du drame’. Le spectacle évoque la résistance des Mères de la place de Mai en Argentine qui depuis 40 ans dénoncent la disparition de leurs enfants pendant la dictature militaire (1976-1983). Des figures de la résistance contre les oppressions.

Le spectacle "Les folles" de la compagnie La Mu/ette

 

La salle carte blanche

La salle 8

Au cœur du musée des arts de la marionnette (MAM), la salle « carte blanche » est spécialement dédiée à la présentation de l’univers artistique d’un marionnettiste d’aujourd’hui.

Renaud Herbin, marionnettiste et directeur du Théâtre Jeune Public (TJP) - Centre Dramatique National (CDN) de Strasbourg Grand-Est y est accueilli depuis octobre 2020, et jusqu’au printemps 2023.

Avec son complice, le scénographe Mathias Baudry, ils nous font découvrir leur approche singulière du théâtre, mêlant les corps, les marionnettes et les matériaux bruts. Dans leur travail, la matière (cire, tourbe, argile) est mise en mouvement et devient partenaire de jeu. Parfois, l’espace lui-même s’anime comme une marionnette d’une autre échelle (At the still point of the turning world, 2018). Renaud Herbin n’hésite pas à s’approprier les techniques traditionnelles de la marionnette telles que le fil, pour les mettre au service d’une écriture théâtrale où la présence des corps est interrogée (Milieu & Alentour 2019 et Open the owl , 2017).

Renaud Herbin et Mathias Baudry y présentent matières, maquettes et marionnettes issues de leurs spectacles, accompagnées de documents vidéo donnant à voir leurs nombreuses collaborations internationales.

 

COMMENT SE JOUE LA MARIONNETTE ?

Les salles 9 et 10

L’établi

Dans l’atelier du marionnettiste, vous pouvez toucher des matériaux (bois, mousse, cuir...) monter et démonter une marionnette à gaine, regarder des photos de décors, découvrir le travail minutieux sur les costumes...

Le castelet : à vous de jouer !

Des coulisses, une scène, des bancs, trois types de marionnettes fabriquées spécialement pour le MAM par les compagnies Arketal, M.A. et Emilie Valentin.

Enfants et adultes, entrez dans notre grand castelet - théâtre de marionnette - « jouet d’expérimentation » pour apprendre à manipuler ces marionnettes et leur donner vie ! Pour vous aider, trois marionnettistes se sont prêtés à l’exercice du tutoriel en vidéo !

Conversation autour d’un spectacle :

Pour terminer la visite, l’offre vidéo est renouvelée pour vous offrir deux nouvelles vidéos inédites supplémentaires. De manière informelle, différents acteurs des arts de la marionnette échangent autour d’un spectacle et débattent sur leur vision, leur perception, leur rôle…  Chaque film dévoile les secrets de fabrication d’un spectacle, et la singularité d’une démarche artistique, à la croisée de nombreux métiers.

Sous vos yeux explorez aussi les coulisses des spectacles Le rêve d’Anna de la compagnie trois-six-trente, Aeterna du Théâtre du mouvement, ainsi que Buffalo boy de la compagnie L’Ateuchus et Buffles de la compagnie Arnica.

Pour appuyer ces rencontres vidéo, vous découvrirez une vitrine révélant des maquettes et sculptures préparatoires à la création du spectacle Buffles. Autant de pièces pour s’approcher au plus près des balbutiements de la création marionnettique.

 

Manipulation de marionnettes dans la salle du castelet

Place à la manipulation des marionnettes ! ©Muriel Chaulet
Place à la manipulation des marionnettes ! ©Muriel Chaulet

Suggestions