L’eau au cœur de Gadagne

Depuis l’installation des premiers Lyonnais.es en bords de Saône à l’Antiquité, les problématiques liées à l’eau ont connu bien des évolutions à Lyon. Pour y voir plus clair et cerner les nouveaux enjeux, en lien avec l’exposition Les pieds dans l’eau, le Musée d’histoire de Lyon, musée de ville, musée de territoire, vous propose une série de rencontres avec des professionnel.les, des expert.es et des universitaires.

Le week-end festif sous le signe de l’eau

Un premier rendez-vous avec des professionnel.les du secteur est fixé à l’occasion du week-end festif et gratuit de Gadagne, les samedi 23 et dimanche 24 octobre. L’occasion d’aborder ces questions grâce aux rencontres organisées avec des associations. Vous pourrez y découvrir le travail des acteurs de terrain qui contribuent à la sensibilisation, la protection et la connaissance des cours d’eau tout au long de l'année à Lyon et sa région.

Le Syndicat mixte du Rhône, des Iles et lônes (SMIRIL), organisme chargé de gérer et mettre en valeur l’espace naturel des îles et lônes du Rhône sera présent aux côtés de l’Iloz, la Fédération de pêche du Rhône, Des espèces parmi Lyon, Cap sur Le Rhône et les péniches du Val de Rhône. Les péniches organisent samedi 23 octobre une séance de navigation gratuite à destination du public de Gadagne.

Au sein du Musée, 9 films courts sont également projetés lors de ce week-end pour rappeler l’histoire de la ressource en eau de l’Antiquité à nos jours, en passant par les inondations ou les différents ponts construits sur le Rhône au fil des siècles.

L’eau au fil du temps

Pour approfondir vos connaissances sur la question, après cette première approche, Gadagne vous propose une série de conférences pour approfondir votre réflexion sur les enjeux d’hier et surtout ceux de demain. Un premier rendez-vous a été proposé avec Jean-Paul Bravard, géographe, et spécialiste du Rhône et contributeur de l'exposition Les Pieds dans l'Eau. En fin connaisseur de la relation qu’entretiennent les Lyonnais.es avec leurs cours d’eau, il a pu aborder la question de l’eau sous l’angle historique.

Dans un second temps, après avoir évoqué la genèse des connexions entre les Lyonnais.es et leur milieu naturel, Adrian Torres-Astaburuaga, Docteur en théorie et histoire de l'architecture, animera une discussion entre décideurs de la vie politique et urbanistes pour penser la ville de demain, son sens, ses prérogatives, ses volontés.

 

Suggestions